Sur un flanc de la gare Lille Flandres, ils sont une vingtaine, ce jour-là, à patienter. Des grappes de quatre ou cinq cyclistes, assis à califourchon sur leurs vélos. Dans le recoin mal éclairé qui leur permet de stationner, les écrans des smartphones illuminent des visages éteints, en attente d’une alerte. Mohammed est l’un de ces livreurs indépendants, prestataires pour des géants du numérique comme Deliveroo ou Uber Eats. Emmitouflé dans une doudoune, le visage mangé par sa capuche et son masque chirurgical, il suit du regard trois personnes qui s’approchent de l’un des groupes. « Bonjour, on est Exod. On aide les personnes à la recherche d’un logement ou d’aide pour obtenir des papiers. Est-ce que vous en connaissez ? »           

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois