Déserts médicaux : les fractures entre quartiers à Lille, Roubaix et Tourcoing

Alors que le nombre de médecins généralistes a baissé de 11 % en dix ans en France et que la profession sort d’une grève dure, Mediacités publie des cartes inédites des inégalités de la densité médicale dans les trois grandes villes de la métropole, à partir d’un recensement exclusif des praticiens quartier par quartier.

2023-01-deserts-medicaux-Lille
Dans le quartier de la Bourgogne, à Tourcoing, Bertrand Legrand gère 3 500 patients. Photo : Matthieu Slisse / Mediacites.

« Vous arrivez pile‐poil au bon moment : c’est la merde partout ! » Une chaudière qui refuse de s’allumer, un système informatique en rade et une salle d’attente déjà bien remplie… Il n’est que 8h30 à la maison médicale de la Bourgogne à Tourcoing mais c’est déjà le branle‐bas de combat.

Bertrand et Anne‐Sophie Legrand, installés dans ce cabinet de santé depuis 2015, commencent à être habitués à cette situation : seulement trois médecins exercent à la Bourgogne, un quartier qui compte 7 000 habitants. Une densité médicale extrêmement faible de quarante‐trois médecins pour 100 000 habitants qui place ce secteur frontalier de la Belgique deux fois en dessous du seuil utilisé par le ministère de la Santé pour qualifier un territoire de « désert médical ». 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Favorite

Par Brianne Cousin et Matthieu Slisse