Dans les Hauts‐de‐France, les élus‐chasseurs de la Région se votent des subventions

Entre 2021 et 2022, trois élus de la majorité de Xavier Bertrand au conseil régional, par ailleurs présidents ou vice-présidents de fédérations départementales de chasse, ont participé à des votes attribuant des financements à la fédération de chasse des Hauts de France. Des cas flagrants de conflit d’intérêts.

tableau-de-chasse2-1200
Sous la présidence de Xavier Bertrand, les subventions de la Région Hauts-de-France aux fédérations de chasse ont fortement augmenté. La présence de représentants des chasseurs aux postes clés de l'Institution aussi. Illustration : Jean-Paul Van der Elst

Au Conseil régional des Hauts‐de‐France, cela fait maintenant sept ans que la chasse aux subventions est grande ouverte pour les chasseurs. Le président Xavier Bertrand a donné à certains de leurs représentants les clés de sa politique de la biodiversité, ce qui leur a permis d’engranger un montant croissant d’aides régionales quand certaines associations de protection de l’environnement se voyaient couper les vivres.

https://www.mediacites.fr/enquete/lille/2020/05/08/xavier-bertrand-signe-des-cheques-en-blanc-aux-chasseurs/

Jean‐Michel Taccoen, le président de la commission « environnement, ruralité, chasse et pêche » est en effet également vice‐président de la fédération des chasseurs du Pas‐de‐Calais. Guy Harlé D’Ophove, deuxième vice‐président de cette commission régionale, est le président des chasseurs de l’Oise. Et, Yves Butel, autre membre éminent de cette même commission, préside la fédé des chasseurs de la Somme. Les deux derniers cumulant enfin ces casquettes avec celles de vice‐présidents de la Fédération de chasse des Hauts‐de‐France…

Depuis les élections de juin 2021, le pouvoir des chasseurs a encore augmenté au sein du conseil régional. Réélus en tant que membres de la majorité de Xavier Bertrand, ils font désormais partie de la puissante commission permanente réunissant 56 membres où sont prises certaines décisions qui échappent à l’Assemblée plénière. Or c’est au sein de cette instance qu’ils ont commis une erreur à plusieurs reprises.

Le 23 novembre 2021 d’abord, puis le 19 mai 2022, à deux reprises, ils ont pris part à un vote accordant des subventions à la Fédération de chasse des Hauts‐de‐France. En tout …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Favorite

Par Nadia Daki