Côté face, une région montagneuse et volcanique, dominée par des prairies et un élevage extensif. Une région, de fait, peu consommatrice de pesticides. Et dans l’ensemble, c’est le cas. Comme le démontrent les chiffres de la Banque nationale des ventes distributeurs (BNV-d) que Mediacités rend public, la région Auvergne-Rhône-Alpes affiche des résultats meilleurs que la majorité des territoires de l’Hexagone. De 2009 à 2016, les ventes totales de pesticides y ont été plus de deux fois inférieures à la moyenne des départements français. Il s'est ainsi vendu moins de pesticides dans le Cantal, l’Ardèche, la Loire et la Haute-Loire, la Savoie et la Haute-Savoie assemblés que dans la moyenne des départements de l’Hexagone (5353 tonnes).

var divElement = document.getElementById('viz1510156205202'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; if ( divElement.offsetWidth > 800 ) { vizElement.style.minWidth='420px . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois