Son voyage n’est pas passé inaperçu. Andréa Kotarac, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes de la France insoumise (groupe RCES - Rassemblement citoyens écologistes solidaires) s’est rendu au forum économique international de Yalta, organisé du 18 au 20 avril en Crimée. Cinq ans après l’annexion de ce territoire ukrainien par la Russie, la conférence est un rendez-vous géopolitique majeur pour Moscou, qui met ainsi en scène son influence internationale.

Avec des centaines de participants d’Europe, d’Amérique latine ou d’Afrique, le forum de Yalta prend des allures de sommet des « non-alignés » sur la politique américaine. Il rassemble surtout une partie de la droite nationaliste européenne, complaisante à l’égard de Vladimir Poutine. Côté français, l’ancienne députée FN Marion Maréchal, bien connue des Lyonnais pour y avoir installé son école (lire notre enquête à ce sujet), faisait partie des invités, tout comme Thierry Mariani (ex-Les Républicains, candidat sur la liste Rassemblement national aux élections européennes).
« Sur la nécessité de s’allier à la Russie, je suis d’accord »
Un marquage très à droite qui n’a pas empêché Andréa Kotarac de faire le déplacement. « Je ne suis pas d’accord avec Mariani et Maréchal sur de nombreux sujets. Mais sur la défense de la souveraineté nationale et sur la nécessité de s’allier à la Russie, je suis d’accord », a expliqué l’ancien candidat LFI aux législatives 2017 dans la 7e circonscription du Rhône (Bron, Rillieux, Vaulx-en-Velin…), interrogé par

Il vous reste 64% de cet article à découvrir !
Ça tombe bien, nous vous offrons un accès libre pendant 24h
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).