> De l'entrepôt de l'opérateur Lime peuplé d'intérimaires, à Vénissieux, aux locaux de fortune des juicers, ces auto-entrepreneurs précaires qui rechargent les deux-roues pendant la nuit, le photographe Antoine Merlet a suivi les petites mains qui s'activent, en coulisses, derrière la déferlante des trottinettes électriques.

QUARTIER GENERAL • Cœur stratégique de la société, l’entrepôt de Lime est installé à Vénissieux. C’est ici que les nouvelles trottinettes sont livrées, par cargaisons de 200, puis dispersées peu à peu au sein de la flotte.  C’est aussi là que les trottinettes abîmées viennent se refaire une beauté. La société Lime, qui nous a autorisé à réaliser ce reportage, nous a en revanche demandé de ne pas prendre de photo en plan large de l’entrepôt. Une manière de ne pas donner trop d’informations à la concurrence, qui fait rage : quatre opérateurs se partagent aujourd’hui le marché, contre sept il y a encore quelques mois.

Premier à se lancer à Lyon en septembre 2018, au départ avec quelques centaines de véhicules, la startup californienne Lime, s’est imposée comme un des leaders du marché, face au suédois VOI, à l’américain Bird ou au français Dott. Selon différentes sources, l’agglomération comptait environ 5000 trottinettes opérationnelles cet été, dont près de la moitié de Lime. « On n'a pas atteint la taille maximale du marché. A chaque fois qu'on met une nouvelle trottinette, elle fait autant de kilomètres que les anciennes », affirme Antoine Bluy, le responsable de Lime Lyon. En un peu moins d’un an d’existence, la société revendique « 3 millions de trajets et 300 000 utilisateurs uniques ».

 

LOGISTIQUE • Fred est chauffeur, « driver », dans la terminologie maison. Chaque jour les trottinettes sont chargées dans des camionnettes, par lots de soixante environ, pour être déposées dans les « hotspot », les points de dépôts savamment choisis par la société.

 

RÉGLEMENTATION En matière de stationnement, la mairie de Lyon a tenté de remettre de l’ordre après le développement anarchique des débuts. En attendant une législation plus précise avec l’adoption de la loi Lom (« loi d'orientation des mobilités »), une charte de bonne conduite a . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !