29 juin – 29 septembre : simple coïncidence ou pied de nez au débat démocratique ? Les enchères de la 5G - en clair, le moment où les opérateurs vont se partager le gâteau de cette nouvelle technologie - débuteront trois mois, jour pour jour, après le vote des 150 participants à la Convention citoyenne sur le climat. A 98%, ils s’étaient prononcés en faveur d’un moratoire sur la dernière génération de téléphonie mobile...           

Qu’importe ! L’exécutif a choisi d’enjamber leur proposition. Sur ce dossier, il veut aller vite. « On ne va pas faire ce cadeau à nos adversaires ou à nos rivaux économiques de prendre du retard sur le déploiement de la 5G », martelait, ce lundi 14 septembre sur France 2, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. À moins d’un revirement de dernière minute, l’attribution des fréquences

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !