« Une vraie boucherie » : la carte des plans sociaux dans la métropole de Lyon

Selon les données collectées par Mediacités, au moins 2 000 emplois sont actuellement menacés par des procédures collectives dans l’agglomération lyonnaise. Syndicalistes et salariés témoignent de la violence des suppressions de postes.

carte plan sociaux
Depuis le mois de mars, les annonces de plans sociaux se multiplient dans la métropole de Lyon. / © Photo : Carte Mediacités

A chaque fois, la même histoire. Colère, sentiment d’impuissance, peur de l’avenir. Depuis le premier confinement au printemps dernier, pas un mois ne passe sans l’annonce d’un nouveau plan social d’envergure, d’une nouvelle salve de destructions d’emplois. Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), départs volontaires, licenciements « secs »… Les chiffres et les cadres administratifs changent, mais la vague est incontestable : en France, 528 PSE ont été initiés entre le 1er mars et le 11 octobre, contre 295 pour la même période de 2019.

Pour mesurer l’ampleur des dégâts, Mediacités vous propose ci-dessous une carte - non exhaustive - dressée

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse