A chaque fois, la même histoire. Colère, sentiment d’impuissance, peur de l’avenir. Depuis le premier confinement au printemps dernier, pas un mois ne passe sans l’annonce d’un nouveau plan social d’envergure, d’une nouvelle salve de destructions d’emplois. Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), départs volontaires, licenciements « secs »… Les chiffres et les cadres administratifs changent, mais la vague est incontestable : en France, 528 PSE ont été initiés entre le 1er mars et le 11 octobre, contre 295 pour la même période de 2019.

Pour mesurer l’ampleur des dégâts, Mediacités vous propose ci-dessous une carte - non exhaustive - dressée

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).