« Je n’avais jamais vécu une telle violence » : la crise interne qui ronge Forum réfugiés

Harcèlement moral, surcharge de travail, management délétère : d’après les témoignages et des documents recueillis par Mediacités, l’association lyonnaise d’aide aux demandeurs d’asile traverse une crise interne sans précédent. Ses équipes souffrent d’un turnover « exceptionnel », entretenu par un fort taux de démissions.

Accueil refugies Lyon-Tim Douet
Dans un centre d’accueil géré par Forum réfugiés. Photo : Tim Douet.

Comme tant d’autres avant elle, un peu avant les fêtes de Noël, Claire* a décidé de démissionner. Après quatre ans passés au même poste, elle n’avait plus « l’énergie » pour, dit-elle, « dépasser les difficultés organisationnelles et relationnelles » avec la direction de Forum réfugiés-Cosi, son employeur. « Le fonctionnement de cette association repose sur des cadres intermédiaires qui sont peu formés au management ce qui peut donner lieu potentiellement à des pratiques extrêmement violentes, confie-t-elle. Eux-mêmes subissent les pressions d’une direction qui a développé une logique de gestionnaire. On ne parle pas d’individus mais de taux de rotation, de présence de stocks indus comme s’il s’agissait de marchandises... »

Surcharge de travail, manque de reconnaissance, pression de la hiérarchie, management délétère, procédures prudhommales multiples : Mediacités s’est plongé dans le fonctionnement de Forum réfugiés. Nous avons

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 11 minutes

Par Feriel Alouti