Cimetières saturés ou presque : le Grand Lyon cherche où enterrer ses morts

L’an dernier, le projet d’un nouveau cimetière à Charly avait mis le feu aux poudres entre la majorité écologiste de la Métropole et ses opposants. Le dossier a depuis été « remis à plat » et la polémique est passée, mais le problème demeure : on manquera bientôt de place pour les défunts de l’agglomération lyonnaise.

cimetieresUne
Dans la cimetière de la Guillotière Ancien, qui affiche complet. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Le dossier avait fortement perturbé la rentrée politique de Bruno Bernard, président (EELV) du Grand Lyon. À la fin du mois d’août 2021, le maire de Charly, Olivier Araujo, monte au créneau pour dénoncer « la décision unilatérale de la Métropole » d’implanter un cimetière dans sa commune. Sur fond de débat sur la préservation des terres agricoles, le projet - officiellement « remis à plat » mais loin d’être

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Par Nicolas Barriquand