Législatives : pourquoi Taha Bouhafs n’est plus candidat

Selon les informations de Mediapart, le jeune journaliste et militant, victime pendant des semaines d’attaques racistes, est visé par un signalement envoyé à la cellule de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de La France insoumise. L’Union populaire lui a demandé de se retirer.

2022-05-Taha Bouhafs-Legislatives2022
Taha Bouhafs était jusqu’à présent candidat LFI dans la 14e circonscription du Rhône. Photo : Sébastien Calvet/Mediapart.

Pour beaucoup, c’est un échec. Taha Bouhafs, militant antiraciste et journaliste, a annoncé, dans la nuit du 9 au 10 mai, qu’il renonçait à présenter sa candidature pour la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) dans la 14e circonscription du Rhône, qui recouvre Vénissieux. Le 11 mai, la Nupes a investi officiellement l’adjoint à la mairie de cette ville et conseiller métropolitain Idir Boumertit pour le remplacer. 

En apparence, ce renoncement n’est autre que

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Lénaïg Bredoux, Mathieu Dejean et Pauline Graulle (Mediapart)