Argent public et repreneurs privés : les dessous de la bataille de l’hôpital des Minguettes

Placé en redressement judiciaire, l’hôpital Les Portes du Sud devrait connaître le nom de son repreneur ces jours-ci. Le Groupe SOS et le centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc sont sur les rangs. En jeu : l’accès aux soins d’un territoire au fort taux de pauvreté et la participation d’acteurs publics - en millions d’euros - au sauvetage de l’établissement.

2023-12-Hopital Minguettes
Le groupement hospitalier des Portes du Sud, à Vénissieux. Photo : UMGEGL.

Un véritable feuilleton à rebondissements. Placé en redressement judiciaire le 3 juillet dernier, l’hôpital des Portes du Sud, à Vénissieux, aujourd’hui géré par l’Union mutualiste du Grand Lyon (UMGEGL), devrait connaître le nom de son repreneur ces jours‐ci. Alors qu’ils étaient six candidats sur les bancs du tribunal à la fin de l’été, le nombre d’acheteurs potentiels se 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Favorite

Par Margot Hemmerich