«Seb, sebo, sebon… » ; « SEB, c’est bien », vantaient les slogans, qui ont bercé plusieurs générations de Français, des « super » Cocotte-Minute, des friteuses sans odeur, des yaourtières vintage ou du premier cuiseur-vapeur électrique. SEB, c’est bien, mais c’est encore mieux quand on s’appelle Thierry de La Tour d’Artaise…

Après vingt-deux ans de règne, ce patron lyonnais respecté, membre par alliance des Lescure, la famille fondatrice de SEB, a annoncé

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois