C’est le plus gros bailleur social de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une société d’économie mixte créée par le conseil départemental de l’Ain, qui en reste le principal actionnaire. Un groupe de plus de 35 000 logements sociaux en location (dont la moitié dans l’Ain) et de près de 700 salariés. Mais un géant qui, après des déboires [lire plus bas], se trouve en rémission et compense sa mauvaise santé financière par d’importantes ventes de logements. Cela n'a pas empêché ses dirigeants de percevoir une prime liée à « la réalisation des objectifs » pour 2021, comme le révèle Mediacités.

Rembobinons. Au milieu des

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).