Crise de l’énergie : la région Auvergne-Rhône-Alpes fait les poches des lycées

La collectivité présidée par Laurent Wauquiez, qui gère les lycées, oblige les établissements à piocher dans leurs réserves financières pour affronter la flambée des coûts de l'énergie. Sans rallonge budgétaire, l'assèchement des trésoreries met en péril investissements et projets pédagogiques pour les années à venir.

202210-Laurent Wauquiez-lycee-region Auvergne-Rhone-Alpes
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en visite dans un lycée (ici, en 2019, dans un établissement de Saint-Genis-Laval). Photo : MaxPPP.

Coup de chaud sur les budgets. Confrontés à l’explosion du coût de l’énergie, bon nombre d’établissements scolaires ont déjà épuisé leurs lignes budgétaires pour payer leurs factures de chauffage et d’électricité. Ils se retrouvent contraints de puiser dans leur fonds de roulement, un « matelas de sécurité » issu des excédents des années précédentes avec, à la clef, un affaiblissement de leurs finances pour les années à venir.

Exemple dans la cité scolaire Sembat-Seguin de Vénissieux, qui regroupe un lycée généraliste et un lycée professionnel : près de 118 000 euros avaient déjà été dépensés à la fin du mois de

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse