Villeurbanne 2022 : le « quoi qu’il en coûte » culturel de Cédric Van Styvendael

Première ville à étrenner le titre de « Capitale française de la culture », Villeurbanne a déroulé tout au long de l’année déambulations, festivals et expositions. « Plus de 800 événements », vante la municipalité. Mais non sans un sérieux dérapage budgétaire et quelques tensions en interne…  

202211-Villeurbanne2022-RoyalDeLuxe
La course du « Bull Machin » de la compagnie Royal de Luxe, à Villeurbanne. Photo : MaxPPP.

«Formidââble ! » En ce 21 juin 2022, au pied de l’hôtel de ville de Villeurbanne, Jack Lang manie l’encensoir. L’ancien ministre de la Culture emblématique des années Mitterrand célèbre le quarantième anniversaire de « sa » Fête de la musique dans le quartier des Gratte-Ciel et il ne tarit pas d’éloges sur son hôte, Cédric Van Styvendael. Avec son invité de marque, le maire socialiste de Villeurbanne s’est appliqué à conférer un éclat tout particulier à cette soirée organisée de concert avec Lyon. Au programme, « un boulevard musical » long de cinq kilomètres (ré)unit les deux villes voisines. Comme une illustration du duo harmonieux que « CVS » forme avec l’écologiste Grégory Doucet, son homologue lyonnais, après l’ère glaciaire qui a caractérisé les règnes de Jean-Paul Bret et Gérard Collomb (2001-2020).

L’événement s’inscrit dans le cadre de « Villeurbanne 2022, capitale française de la culture ». La cité du Théâtre national populaire (TNP) a décroché la primeur de ce nouveau label. Pensée comme une version nationale du fameux titre de « Capitale européenne de la culture » (remporté par le passé par Lille ou Marseille), cette initiative du ministère de la Culture se répètera tous les deux ans. Elle met à l’honneur une ville « moyenne », entre 20 000 et 200 000 habitants, qui se distingue par le soutien à la création et à la transmission artistique et culturelle ainsi que par la participation de ses habitants. À la clef, pour la lauréate 2022, un million d’euros octroyé par l’Etat et la Caisse des dépôts et consignations.

Outre Jack Lang, des girafes rouges, les chanteurs Eddy de Pretto et Roméo Elvis, un chien géant baveux ou encore l’actuelle ministre de la Culture Rima Abdul Malak ont défilé à Villeurbanne. La parenthèse se refermera dans quelques semaines après avoir égrainé, non pas

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 13 minutes

Par Hervé Pupier