Collèges ghettos : dans le Grand Lyon, la vraie‐fausse solution des « sections d’excellence »

Deux sections américaines et une classe à horaires aménagés musique ont ouvert leurs portes à la rentrée 2022 dans des collèges REP+ de la métropole lyonnaise. Le ministère de l’Éducation nationale mise beaucoup sur ces formations attractives pour atténuer la ségrégation sociale entre établissements. Un vœu pieux ?

Situé à l’ombre des tours du plateau des Minguettes de Vénissieux, le collège Elsa Triolet est l’un des plus ségrégués de la métropole lyonnaise. Dans le but de renforcer son attractivité, une section internationale américaine y est proposée depuis la rentrée 2022. Photo : Matthieu Slisse/Mediacités.

De nombreux stores restent fermés en permanence : ils sont hors d’usage. Bienvenue à Elsa Triolet, collège du plateau des Minguettes, à Vénissieux, classé « Réseau d’éducation prioritaire renforcé » ou REP+. L’établissement accueille un des publics les plus socialement défavorisés de la métropole de Lyon. Sur ses 692 élèves, seuls 12 sont enfants de cadres ou de parents qui occupent une profession intellectuelle supérieure. Soit une proportion de 1,7 %. À titre de comparaison, la part d’élèves très favorisés dans les collèges de l’académie de Lyon s’élève en moyenne à 27 %.

Lorsque le principal Patrick Arlaud fait défiler les professions des parents d’élèves sur son ordinateur, à chaque ligne ou presque, les mêmes informations se répètent : « Mère sans activité – père ouvrier ». « De la mixité sociale ? C’est sûr qu’on n’en a aucune ici », conclut‐il sans détour.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 11 minutes

Favorite

Par Matthieu Slisse