Le départ du Marché d'intérêt national de l'île de Nantes, pour faire place au futur CHU, a conduit la Métropole à débourser plus de 15 millions d'euros pour indemniser les entreprises. Le montant alloué à Jean-Luc Cadio, grossiste influent et soutien affiché de Johanna Rolland, fait jaser en interne. Plongée dans un panier de crabes . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois