Vélo à Nantes : les cyclistes râlent, les candidates à la mairie s’empoignent

Cela aurait dû être l’un des points forts du bilan de Johanna Rolland, mais le "plan vélo", encensé aux premiers jours, a crevé en cours de mandat. Résultat, Nantes a pris du retard, les cyclistes s'exaspèrent et les adversaires de la maire sortante ont trouvé un sujet en or pour la campagne municipale.

Image vélos Nantes
Une station Bicloo, au pied du château des ducs de Bretagne à Nantes. / Photo : BP pour Mediacités

«Déjà, la candidate qui arrive en Bicloo, on sait tout de suite que ce n’est pas gagné !
- Ou sinon, il y a celle qui est venue avec un casque et un gilet jaune fluo. Elle a reconnu qu’elle n’avait pas fait de vélo depuis sa première communion.
- Oui, mais elle était très motivée… Je crois qu’elle a compris l’intérêt. Pas du tout comme celle qui est clairement restée bloquée en mode “bagnole bagnole” ».

Ce qu’il ne faut pas faire de nos jours pour devenir maire, quand même… C’est (peut-être) ce qu’ont pensé les candidates à l’élection municipale nantaise au moment d’enfourcher leur vélo, à la tombée de la nuit, un glacial soir de novembre ou de décembre 2019. Johanna Rolland, Margot Medkour, Laurence Garnier, Valérie Oppelt et Julie Laernoes se sont toutes collées, chacune leur tour, à l’exercice proposé par les cyclos du jeune "Parti pour un Nantes cyclable " (Punc).

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 15 minutes

Par Julie Reux