Lors de la cérémonie des vœux d’une municipalité, les langues se délient rarement pendant les discours, surtout en période électorale. Il faut plutôt attendre le cocktail, lorsqu’un verre à la main et un petit four dans l’autre, les élus pensent être en confiance, en terrain conquis. C’est ce qu’il s’est passé, le 12 janvier dernier, à La Baule. Pour la dernière fois, le maire sortant (LR), Yves Métaireau, préside la cérémonie. Pour l’occasion, les invités sont nombreux. On aperçoit même le président socialiste du département, Philippe Grosvalet, qui – au diable les adversités politiques ! – en profite pour louer « l’élégance morale, intellectuelle et politique » du maire sortant.

Autre invité de marque : le sénateur (LR) Christophe Priou, un ami de 30 ans de l’élu de La Baule. Et voilà qu’entre deux verres, l’ancien maire du Croisic puis de Guérande confie à ses amis présents : « Après les élections municipales, je démissionne pour laisser la place à Laurence ». Laurence ? Entendez par là, Laurence Garnier, la vice-présidente (LR) du conseil régional des Pays de la Loire et, surtout, candidate à l’élection municipale à Nantes face à la socialiste Johanna Rolland.

Quelques jours plus tard, le sénateur de 62 ans confirme à Mediacités les propos livrés sous couvert de confidence lors de ce raout baulois. « Ce n’est pas une surprise, nous confie-t-il. En 2017, nous avions évoqué avec Laurence (NDLR : alors en deuxième position sur la liste LR aux élections sénatoriales) cette démission à mi-mandat si elle n’était pas élue elle-même au Sénat. Ce qui a …

Il vous reste 62% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).