En toute illégalité, la maire de Loireauxence peut surveiller les mails des élus d’opposition

Elle promettait bienveillance et confiance lors de la campagne, mais à peine installée à la mairie, Christine Blanchet se donne les moyens de surveiller les boites mails des agents municipaux mais aussi des élus, opposition comprise. Une pratique en partie illégale que la nouvelle maire de Loireauxence, dans le pays d’Ancenis, assume pourtant.

Loireauxence
Devant la mairie de Loireauxence, en Loire-Atlantique, où la nouvelle maire peut espionner les mails de ses agents et de l’opposition. / © Photo : Antony Torzec

«Je serai exigeante mais aussi bienveillante envers les élus et les employés municipaux. L’exigence suppose courage et loyauté, exemplarité et responsabilité, motivation et investissement, sincérité et transparence. La bienveillance, elle, suppose écoute et dialogue, le respect et la confiance. » Ces phrases, prononcées en juin dernier par la toute nouvelle maire de Loireauxence, Christine Blanchet, lors de l’installation du conseil municipal, faisaient écho aux slogans de sa campagne électorale. Durant cette dernière, l’ingénieure en agriculture et environnement à la DRAF de Nantes (la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt) n’avait pas lésiné sur les grands mots pour promouvoir « une autre façon de faire de la politique », promettant plus de « démocratie participative » dans cette commune de 7 500 habitants du pays d’Ancenis, au nord de la Loire-Atlantique.

A peine deux mois après son élection, c’est une autre musique qui est jouée par la toute nouvelle édile. Au cœur de l’été

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Antony Torzec