Une Loire brunâtre s’agite, balayée par les risées venues de l’Atlantique. Le 26 février dernier, Johanna Rolland et Jean Castex embarquent à bord d’un Navibus pour traverser le fleuve. L’occasion pour la maire de Nantes de montrer au Premier ministre la grue Titan grise qui trône en bord de Loire et de vanter ce mode de transport original, mis en service il y a un peu plus de 15 ans.

Il faut dire que le service a de sacrés atouts. Muni d’un simple ticket de tram à 1,7 euros, vous voilà arrivé en six minutes dans le Bas-Chantenay depuis la grue Titan grise, grâce à la ligne N2 du Navibus ouverte il y a un an. Sur l’eau, vous aurez peut-être même l’occasion de croiser le bateau de la ligne N1, qui relie la Gare Maritime au village rezéen de Trentemoult. Pratique et dépaysant. Au point que quelques 693 200 passagers ont ainsi été transportés sur la Loire en 2019, et qu’une troisième liaison devrait ouvrir cette année ou un peu plus tard.             

Bref, tout vogue donc pour le mieux pour le service fluvial de la TAN. Ce que beaucoup de Nantais ignorent cependant,

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Thibault Dumas
Franco-américain, je suis journaliste professionnel à Nantes depuis plus de dix ans, en radio puis en presse écrite, comme pigiste désormais. Je collabore avec Mediacités, édition nantaise, depuis la préparation de son lancement, en 2017. Je n'ai pas de spécialité en tant que telle mais j'enquête plutôt (seul ou en équipe) sur les montages fiscaux (Waldemar Kita, FC Nantes, Manitou, etc), la politique sous toutes ses formes, le social (Le Confluent, Centrale Nantes, Beaux-Arts de Nantes, etc) et un peu d'écologie (déchets, éoliennes de Nozay, etc). Pour me contacter : thibault.dumas@mediacites.fr.