Il s’appelait Eric Monroy. Le 6 août 2020, ce brigadier de police manceau de 43 ans est tué alors qu’il tente de maîtriser un chauffard alcoolisé. Six jours plus tard, un hommage national lui est rendu à la préfecture de la Sarthe. La présidente (LR) du conseil régional des Pays de la Loire, Christelle Morançais, est présente. « Les visages dévastés par le malheur de sa femme et de ses trois filles me resteront longtemps en mémoire », écrit celle qui est candidate à sa propre succession dans son livre paru sur son site de campagne, Aimer et Agir. Deux mois plus tard, elle effectue une patrouille de nuit aux côtés de trois policiers du commissariat du Mans.

A en croire la présidente candidate, ce drame a été le déclencheur de sa prise de conscience : la Région se devait d’être aux côtés des communes pour lutter contre l’insécurité. A trois mois des élections régionales, alors qu’elle n’est pas encore candidate, Christelle Morançais lance donc « le pacte régional de sécurité ». Voilà le storytelling raconté aux journalistes et dans son livre de campagne.
Morançais dans la ligne Wauquiez
Nul doute que ce drame vécu au Mans a affecté l’ancienne conseillère municipale de la ville. Mais les enquêtes d’opinion plaçant la sécurité en tête des préoccupations des français ont conduit tout autant – voire plus – à la création de ce « pacte régional de sécurité ». Une création qui . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).