Indemnités des élus de Cholet : les « erreurs » de Florence Dabin, nouvelle présidente du département de Maine-et-Loire

Près de 120 000 euros non déclarés à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique en six ans... Interpellée par Mediacités au sujet de sa déclaration d’intérêts, la toute nouvelle présidente (LR) du département du Maine-et-Loire, Florence Dabin, plaide « une erreur d’interprétation ». Mais une autre ligne de la déclaration de l’adjointe au maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, interpelle.

Florence_Dabin_presidente_CD_Maine_et_Loire
Florence Dabin, nouvelle présidente du conseil départemental de Maine-et-Loire. / Capture d’écran France 3 Pays de la Loire.

Les médecins appellent cela de la dyscalculie, l’équivalent pour les chiffres et le calcul de la dyslexie pour les lettres et la lecture. Ce trouble de l’apprentissage qui concerne 3 à 7 % des enfants français et près de 3 % des adultes, semble avoir frappé l’ensemble des élus de la majorité au conseil municipal de Cholet. Comme le rapportait la semaine dernière Mediacités, le procureur de la République d’Angers vient d’ouvrir une enquête visant le maire de la ville, Gilles Bourdouleix, ses adjoints et conseillers municipaux. L’association Anticor soupçonne en effet les élus de la majorité de s’être octroyés des indemnités supérieures au plafond autorisé. Les sommes s’élèverait à plus d’1,5 million d’euros sur l’ensemble du dernier mandat.

Comme peut le dévoiler Mediacités, à ces soupçons d’irrégularités viennent s’ajouter aujourd’hui les « erreurs » commises par l’une des adjointes au maire de Cholet au moment de déclarer ses revenus et intérêts à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique
HATVP
La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) a été créée en 2013 suite à la loi relative à la transparence de la vie publique. Autorité administrative indépendante, elle est chargée de recevoir, contrôler et publier les déclarations patrimoniales et d'intérêts de près de 15 000 responsables publics (élus et cadres administratifs). Certaines de ces déclarations sont accessibles au grand public sur son site . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Antony Torzec