Deux mois avant Noël, les élus du pays d’Ancenis auraient-ils offert un joli cadeau à Waldemar Kita ?  C’est en tout cas ce que pense Anticor 44. L’association anticorruption a demandé des comptes à Maurice Perrion, le président de la COMPA, la communauté de communes du pays d’Ancenis ainsi qu’à la préfecture de Loire-Atlantique. Elle estime notamment que l’accord signé entre la COMPA et Flava Groupe, la holding de Waldemar Kita pour l’achat du terrain destiné au futur centre de formation du FC Nantes à Vair-sur-Loire « semble déséquilibré en faveur de M. Kita, ce qui représente un préjudice important pour les finances publiques ».

Sur quoi se base Anticor pour tirer cette conclusion ?

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).