Débitumer tout en bétonnant… l’ambivalence de Nantes sur la nature en ville

D'un côté, un « plan Pleine terre » qui affiche l'ambition de ramener du vert dans les rues pour, entre autres, lutter contre les îlots de chaleur. De l'autre, les anciennes terres maraîchères de Doulon-Gohards en passe de céder la place à un projet immobilier. Un pas de deux paradoxal, révélateur des pressions sur le foncier nantais.

2023-02-debitumeur-Jean-Jullien-Nantes
À Nantes, près du château des Ducs de Bretagne, le débitumeur, œuvre de l'artiste Jean Jullien, symbolise la volonté municipale de faire revenir la nature en ville. / Photo : Rodolphe Delaroque pour Nantes Métropole

Une nouvelle silhouette familière de l’artiste nantais Jean Jullien a élu domicile l’an dernier près du château des ducs de Bretagne, à Nantes. Baptisée Le Débitumeur, elle représente un personnage enlevant ces couches de revêtement et d’asphalte qui asphyxient et réchauffent les sols, annihilant toute vie dessous et rendant celle au‐dessus de plus en plus insupportable lors des fortes chaleurs.

L’œuvre est un clin d’œil au « plan Pleine terre », adopté par la municipalité nantaise en juin 2022. Un plan qui concrétise l’une des promesses de la maire (PS), Johanna Rolland, lors de la campagne municipale de 2020 : « Végétaliser la ville en supprimant tous les mètres carrés de bitume inutile ». Un plan qui vise surtout à ramener la nature en ville et à faire en sorte que celle‐ci soit plus « résiliente, adaptée aux risques écologiques ».

L’enjeu ne se résume pas à une simple question esthétique. En juillet 2021, une étude de l’Auran, l’agence d’urbanisme de la région nantaise, montrait

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Cet article concerne les promesses : 
Voir toutes les promesses de vos élus

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Favorite

Par Mathilde Doiezie