Comptes de campagne : les bonnes affaires familiales de la députée Iborra

Mediacités a consulté les comptes de campagne de Monique Iborra pour les élections législatives de 2012. Près de 55 % des dépenses de la députée de Haute-Garonne (ex-PS, aujourd'hui chez En Marche) ont été versées à l'entreprise de sa fille, Sophie Iborra.

CLB2
Surprise : en épluchant les comptes de campagne de Monique Iborra dans le détail, on trouve 13 factures réglées à Com La Boite, l’entreprise dirigée par sa fille Sophie Iborra. (Photo: Sylvain Morvan / Mediacités).

Les plongées dans les comptes de campagne sont souvent instructives. Celle que Mediacités a mené dans ceux de Monique Iborra pour les législatives de 2012 mérite qu'on s'y arrête. La députée de Haute-Garonne (ex-PS, désormais chez La République en Marche et vice-présidente de la commission des affaires sociales) a dépensé un total de 50 527 € TTC. Surprise : en épluchant les comptes dans le détail, on trouve 13 factures réglées à Com La Boite, l'entreprise de communication dirigée par sa fille Sophie Iborra, pour un montant de 27 688,13 € TTC. Soit 55 % du total des dépenses. Rappelons au passage que l'Etat a remboursé 35 348 € à Monique Iborra, ce qui correspond à 47,5% du plafond des dépenses autorisés dans sa circonscription...

Les factures, auxquelles Mediacités a eu accès via la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), ont été émises entre le 9 février et le 15 juin 2012. Elles portent notamment sur la conception, création et réalisation du site Internet de campagne moniqueiborra2012.fr (7 774 €) ; une prise de vues avec un photographe professionnel (1 194 €) ; des honoraires pour la conception et la réalisation des outils de communication de campagne de Monique Iborra (4 382 €) ; l'habillage de la permanence parlementaire (1 427,31 €) ; ou encore 9 factures d'impression de tracts ou d'affiches.

En juin 2012, Monique Iborra a été élue sous l'étiquette PS avec

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Sylvain Morvan et Jean-Luc Ferré