Encadrement des loyers : la volte-face de Moudenc

Après avoir été un opposant résolu à l'encadrement des loyers, le maire de Toulouse a annoncé la création d'un groupe de travail sur le sujet.

PierreSelim Wikimedia Commons
Jean-Luc Moudenc © Pierre Selim / Wikimedia Commons

Encadrer les loyers : voilà une idée qui semblait presque hérétique aux yeux du maire LR de Toulouse il y a encore peu. Pourtant, à l'occasion de la venue le 8 avril à Toulouse de Julien Denormandie, le ministre du Logement et de la Ville, Jean-Luc Moudenc a annoncé vouloir ouvrir la voie en créant un groupe de travail en la matière. Opportunisme politique à l'approche des municipales ou évolution du logiciel intellectuel du maire ? En tout état de cause, cette décision intervient à la suite d'un récent décret visant à protéger les locataires contre les abus. Le texte donne la possibilité aux villes volontaires de limiter les loyers excessifs ou les augmentations abusives et de sanctionner les récalcitrants.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Frédéric Dessort