A Cugnaux, ville de 17 000 habitants du sud-ouest toulousain dirigée par le centriste Alain Chaléon, la vie politique n'est pas un long fleuve tranquille. Selon l'opposition municipale (Parti radical de gauche - PRG), près du quart de la production de logements entre 2014 et 2018 aurait été accordé à la société Serge Mas Promotion. Et ce, alors que l’adjoint à l’urbanisme de la commune, Roger Montlibert, a été salarié de cette entreprise dans les années 2000, au poste de maître d'oeuvre d'exécution, avant d'ouvrir un cabinet d'ingénierie de la construction. Au total, 323 logements sur 1400 auraient été accordés à ce promoteur, selon les calculs de l'opposition. « Ces chiffres sont faux ! » rétorque Roger Montlibert, avant de nous raccrocher au nez (voir l'encadré "En coulisses").

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois