A Cugnaux, ville de 17 000 habitants du sud-ouest toulousain dirigée par le centriste Alain Chaléon, la vie politique n'est pas un long fleuve tranquille. Selon l'opposition municipale (Parti radical de gauche - PRG), près du quart de la production de logements entre 2014 et 2018 aurait été accordé à la société Serge Mas Promotion. Et ce, alors que l’adjoint à l’urbanisme de la commune, Roger Montlibert, a été salarié de cette entreprise dans les années 2000, au poste de maître d'oeuvre d'exécution, avant d'ouvrir un cabinet d'ingénierie de la construction. Au total, 323 logements sur 1400 auraient été accordés à ce promoteur, selon les calculs de l'opposition. « Ces chiffres sont faux ! » rétorque Roger Montlibert, avant de nous raccrocher au nez (voir l'encadré "En coulisses").

Il vous reste 72% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 900 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !