Deux ans après, la famille de Jaouad attend toujours des réponses sur sa mort suspecte à la prison de Seysses

Alors que la famille du détenu réclame la poursuite d'une enquête qu'elle juge bâclée, la justice s'apprête à conclure au suicide. Mediacités a eu accès à ce dossier troublant.

IMG-20200610-WA0019
Des manifestants brandissent une banderole en mémoire de Jaouad, lors d’une manifestation contre les violences policières organisée le 10 juin dernier à Toulouse à l’initiative du comité Vérité & Justice 31. / © JL

Comment Jaouad est-il mort, le 14 avril 2018, au mitard, sa cellule du quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Seysses ? Plus de deux ans après les faits, la justice semble désormais pressée de refermer le dossier

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Emmanuel Riondé