Conseil départemental de Haute‐Garonne : Georges Méric épinglé pour sa légion de collaborateurs illégaux

Selon un rapport confidentiel de l’Agence française anticorruption, le Conseil départemental de Haute-Garonne aurait employé 66 personnes réalisant des missions de collaborateurs de cabinet. Un nombre qui dépasse très largement le plafond légal fixé à… 10. La collectivité s’engage à « clarifier » la situation avant la fin de l’année.

CD31 haute Garonne departement
Le président et les vice-présidents du conseil départemental de Haute-Garonne emploient cinq fois plus de collaborateurs d'élus que ce que prévoit la loi. / © Gael Cérez

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Favorite

Par Etienne Merle