« Il n’y a pas de paradis fiscal dans l’UE, mais sans aucun doute des pays qui encouragent à l’excès l’optimisation fiscale. » La phrase est signée Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, et lointain ministre socialiste de François Hollande. Pas de paradis fiscal en Europe ? A Mediacités, on aurait volontiers ri de cette affirmation, assénée en début de semaine sur Twitter, si le sujet n’était pas aussi grave.

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !