“L’excès d’optimisation fiscale” nuit à la société

Pas de paradis fiscal en Europe ? A Mediacités, on aurait volontiers ri de cette affirmation de Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, si le sujet n’était pas aussi grave.

moscovici
Pierre Moscovici à Brest le 21 octobre 2008 (photo : jyc1)

« Il n’y a pas de paradis fiscal dans l’UE, mais sans aucun doute des pays qui encouragent à l’excès l’optimisation fiscale. » La phrase est signée Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, et lointain ministre socialiste de François Hollande. Pas de paradis fiscal en Europe ? A Mediacités, on aurait volontiers ri de cette affirmation, assénée en début de semaine sur Twitter, si le sujet n’était pas aussi grave.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Nicolas Barriquand