Et si le meilleur moyen de changer la vie des Français ne passait pas par la conquête de l’Elysée mais par celle des mairies ? De Toulouse à Saint-André-lez-Lille en passant par Nantes, Paris, Lyon, Saillans ou Hyères, cette idée en apparence farfelue chemine dans la tête de plus en plus de citoyens « lambda ». Militants de partis politiques en désuétude, issus de mouvements civils apartisans ou non-engagés jusqu'à présent, ils sont des milliers à songer à se présenter aux élections municipales 2020. Et pas seulement en se rasant…

Ce désir de réinvestir les institutions locales n’est pas propre à la France, rappelle le philosophe canadien Jonathan Durand-Folco, auteur de « A nous la ville ! Traité de municipalisme ». Des Etats-Unis à l'Espagne, l’incapacité des professionnels de la politique à juguler le chômage de masse et la pauvreté ou encore à lutter contre le réchauffement climatique a des répercussions bien concrètes, ressenties chaque jour au niveau local. Un peu partout dans le monde, la nature de l'engagement politique s'en trouve bouleversé.    

A partir de l'expérimentation d'« utopies concrètes », des citoyens redécouvrent la doctrine « municipaliste » et s'en saisissent pour imaginer une nouvelle forme d'organisation démocratique. En France, plusieurs représentants de la société civile veulent profiter de la recomposition du paysage politique pour s'engager et ne pas laisser les mairies aux mains d’autocrates ni de technocrates rêvant de gouverner sans le peuple. Pour Mediacités, Jonathan Durand-Folco revient sur ce mouvement entre philosophie et action politique.

Comment décririez-vous la feuille de route des municipalistes ?

C’est bien simple : il n’y en a pas ! Les municipalistes n’ont pas d’autre programme que celui de redonner au peuple un pouvoir de contrôle sur les institutions locales. Leur seul et unique objectif ? Permettre au plus d’habitants possible de prendre part aux décisions qui affectent leurs vies au quotidien. S’ils parvenaient à se réapproprier certaines mairies, ils pourraient s’attaquer à toute une . . .

trait

Cette zone est réservée aux abonnés.

Veuillez vous connecter sur Mon Compte ou découvrir nos offres d'abonnement