Mediacités : Au terme de cette campagne électorale, quel regard portez-vous sur les thèmes qui ont été abordés ? Répondent-ils aux attentes des électeurs ?
Arnauld Leclerc : Je suis frappé de voir une vraie dichotomie entre les attentes du centre-ville de Nantes et le reste de l’agglomération. Pour les premiers, les fameux « bobos », la sécurité, l’environnement et la qualité de vie sont des priorités. Pour les autres, les questions sont centrées sur l’accès au centre-ville et aux infrastructures. Il y a donc de plus en plus d’oppositions sociales, économiques, culturelles entre ces deux types de populations. Des oppositions qui se traduisent politiquement.

Force est de constater que les enjeux développés par les candidats de gauche et les Verts se sont concentrées sur les attentes de l'hyper-centre. La droite, elle, a insisté sur le thème de la sécurité, beaucoup plus transversal car il touche à la fois le centre-ville et la périphérie. Elle a aussi verdi son image et délaissé son thème de prédilection : l’économie. Sujet au contraire développé par LREM.

Ce qui est surprenant, c’est que les candidats abordent très peu le décrochage des territoires ruraux. Paradoxalement dans ces municipales, ce n’est pas devenu un thème majeur alors que l’on voit bien que dans notre société, c’est vraiment une question importante, mise en lumière notamment par le mouvement des gilets jaunes. Bizarrement, les municipales n’ont pas été l’occasion de la remettre sur la table de manière massive. Pourtant, même à l’échelle de l’agglomération, nous sommes confrontés à cette dualité : centre-ville contre p . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).