Smart city : un risque « d’effacement de la démocratie locale »

Les Google, Amazon et autres Facebook gouverneront-ils bientôt nos villes ? Fascinés par le mythe d'un « salut par la technologie », certains élus leur ouvrent de plus en plus largement la porte. Au risque, prévient l'urbaniste Jean Haëntjens, de voir les algorithmes mettre sous tutelle la démocratie locale.

Songdo
La ville de Songdo, en Corée du Sud, premier exemple de smart city / Photo : Creative Commons

Il y a d’abord eu Songdo, la première « smart city » coréenne, câblée de la cave au grenier par le géant de l’électronique Cisco, où capteurs, caméras et autres objets connectés gèrent en temps réel les réseaux vitaux de la cité comme la vie quotidienne des 250 000 habitants. Il y a désormais Seattle, surnommée « Amazon city » depuis que l’entreprise de Jeff Bezos y a implanté son quartier général, y teste ses dernières innovations et y décide quasiment de la politique fiscale. Il y aura bientôt Toronto, où Google a obtenu de la municipalité le droit d’aménager un gigantesque quartier censé évoluer en fonction des données récoltées sur les habitants… 

Déjà au cœur de nos vies, les géants du numérique, en tête desquels les fameux GAFA (Google, Amazon Facebook, Apple), sont désormais en passe de conquérir celui de nos villes. Leurs promesses ? Améliorer la façon dont nous construisons et habitons nos logements et bureaux …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Favorite

Propos recueillis par Benjamin Peyrel