Affaire de fraude fiscale à Roubaix : la survie politique de Guillaume Delbar en jeu

Le maire de Roubaix, l'ex-premier adjoint Max-André Pick et sept autres de leurs proches seront rejugés en appel les 5 et 6 février dans une affaire de fraude fiscale aux micros-partis pour laquelle ils avaient été condamnés en 2021. Maire depuis 2014, Guillaume Delbar joue son avenir politique : si sa peine d'inéligibilité est confirmé, il pourrait devoir démissionner.

Max-André Pick
Le maire de Roubaix Guillaume Delbar et son premier adjoint Max-André Pick ont rendez-vous à la Cour d'appel de Douai le 5 février pour répondre du délit de fraude fiscale aux micro-partis politiques. Ici, lors de leur victoire aux municipales de 2014. / © Photo : Maxppp.

Deux ans et quatre mois après l’audience de première instance, la plupart des protagonistes de l’affaire de fraude fiscale aux micro‐partis se retrouvent devant la barre, ce lundi 5 février à la Cour d’appel de Douai. Le maire de Roubaix, Guillaume Delbar, joue sa survie politique à cette occasion : sa peine d’inéligibilité pourrait être confirmée avec exécution immédiate. En première instance, il avait été condamné à une peine de six mois de prison avec sursis (18 mois avaient été requis), deux années d’inéligibilité (au lieu de trois) et 3 000 euros d’amende (au lieu de 5 000 euros). 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Par Jacques Trentesaux