Plus lisible, plus coloré : découvrez le nouveau site de Mediacités

2022-09-nouveau-site-mediacites-
Un aperçu du nouveau site de Mediacités. Photo : Pierre Leibovici.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Pierre Leibovici

Près de six ans après son lancement, Mediacités fait peau neuve. Une lecture plus confortable, notamment sur mobile, des dossiers d’articles mieux rangés et une identité graphique modernisée : tour d’horizon des principales nouveautés.

Mediacités inaugure aujourd’hui son nouveau site web. Troisième évolution majeure depuis décembre 2016, cette nouvelle version vise avant tout à améliorer le confort de lecture des 140 000 visiteurs mensuels de mediacites.fr. Notre rédaction et notre équipe technique se sont alliées pour concevoir une nouvelle formule de Mediacités qui répond à vos suggestions et vos habitudes de lecture, où le mobile prend toujours plus de place (près de 70 % du trafic sur notre site).

Démarré en janvier 2022, ce projet de refonte a été l’occasion de revoir la hiérarchie des éléments sur notre page d’accueil, de mieux distinguer visuellement nos formats d’articles (Enquêtes et Décryptages, L’Oeil de Mediacités, Veracités) et d’adopter de nouveaux codes visuels (logo, couleur, typographie) qui restent fidèles à notre identité initiale : celle d’un média local indépendant, sérieux mais accessible.

2022-09-capture-nouveau-site-640
Un aperçu de la nouvelle page d’accueil de Mediacités.

Une nouvelle page d’accueil

C’est l’évolution qui vous sautera aux yeux : notre page d’accueil a été entièrement revue. Désormais, en tapant « mediacites.fr » dans votre barre de recherche, vous atterrirez sur l’édition « France » de Mediacités, un changement de terminologie qui n’a pas d’incidence éditoriale, mais qui nous a semblé plus clair que les termes « Édition nationale ». Fini le titre qui barre la photo de l’article à la Une et qui, pour tout vous dire, nous gênait quand il recouvrait des éléments phares d’une image : l’intitulé occupe dorénavant la moitié de la largeur de l’écran (sur ordinateur, pour la page « Mediacités France ») ou vient se nicher sous la photo (sur mobile et sur les déclinaisons locales de la page d’accueil). Au-dessous, vous verrez apparaître une vingtaine d’articles, classés du plus récent au plus ancien, dont le titre est là aussi plus lisible. Enfin, sur ordinateur, notre rubrique L’Oeil de Mediacités remonte en haut de page pour les éditions de Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, afin de mieux valoriser nos rebonds sur l’actualité locale.

Une meilleure différenciation des formats d’articles

D’année en année, Mediacités a non seulement multiplié les rubriques, mais aussi le nombre de publications : 553 articles en 2019, 964 en 2020 (Covid-19 et élections municipales obligent) et 874 en 2021. Il était temps de faire un peu de rangement. Nous avons donc rassemblé tous nos articles approfondis (Enquêtes, Décryptages, Interviews, Reportages et Compléments d’enquête) sur un nouveau modèle de page. Parmi les changements : le titre et le chapô (le résumé de l’article situé sous le titre) sont plus massifs, la fonctionnalité « Offrir un article » (à utiliser sans limite par nos abonnés !) est valorisée par un joli bouton vert, une lettrine rouge marque le début de l’article et les citations mises en exergue sont plus lisibles. Nous avons par ailleurs conservé les annotations situées à la marge de l’article, qui viennent expliciter un terme ou donner des éléments d’information secondaires car vous êtes nombreux à les plébisciter.

2022-09-nouveau-site-mediacites-article-oeil
La nouvelle page du format « L’Œil de Mediacités ».

Aux côtés des articles approfondis, Mediacités présente désormais ses contenus plus rapides à lire (L’Oeil de Mediacités, Veracités, La Fabrique) sur un autre modèle de page. Sur un léger fond de couleur (rose pour L’Oeil et Veracités, bleu pour La Fabrique), vous y verrez le titre et l’image de Une encapsulée dans un rond, suivis du texte de l’article qui s’étend maintenant sur toute la largeur de l’écran — et c’est bien plus agréable pour les yeux !

Des dossiers pour aller plus loin

Si vous aviez plus de 3 500 livres dans votre bibliothèque, peut-être vous seriez-vous fait à l’idée de les classer (par ordre alphabétique, par date de publication voire par couleur ?). C’est pareil pour Mediacités : nous avons commencé à ranger nos 3 595 articles publiés depuis fin 2016. Pour cela, nous avons constitué des dossiers thématiques (« Auvergne-Rhône-Alpes : région sauce Wauquiez », « Machines de l’île de Nantes : les secrets d’un juteux business », « La métropole lilloise à l’épreuve du changement climatique »…) qui rassemblent nos révélations et nos décryptages sur les sujets importants pour la vie locale. Ce travail est une première étape. D’autres dossiers verront le jour prochainement et nous affinons par ailleurs la catégorisation thématique (Santé, Politique, Logement…) de nos publications.

Une identité visuelle renouvelée

À l’occasion de cette refonte, Mediacités s’offre de nouvelles couleurs. Si le « bleu nuit » persiste et signe toujours notre identité, il s’accompagne d’un nouveau « rouge velours », plus profond, mais toujours là pour interpeller sur des enquêtes que vous ne lisez pas ailleurs. Un « vert menthe » aux accents fluo vient remplacer notre jaune historique pour marquer les emplacements liés à l’abonnement et à la fonctionnalité « Offrir un article », réservée à nos abonnés. De nouvelles formes, basées sur des triangles et des carrés, voient également le jour dans notre palette graphique : vous les trouverez sur les réseaux sociaux et, parfois, sur des illustrations faites maison. Enfin, la mascotte historique historique de notre logo, de son petit nom « Bidule », prend la pose de profil après vous avoir fait face depuis 2016. Son œil grand ouvert et aiguisé scrute toujours les sujets d’intérêt public dans nos villes.

2022-09-versions-logo-mediacites
Les trois versions successives du logo de Mediacités depuis décembre 2016.

Une typographie plus lisible

Dernière évolution notable : pour la première fois, nous transformons notre lot de typographies. Jusqu’à présent, nous utilisions une seule police dite « sans serif » (Hind Vadodara), c’est-à-dire sans empattement sur les lettres, pour tous les textes sur Mediacités. À compter d’aujourd’hui, nous utiliserons un binôme de polices classiques (Spline Sans pour les titres et PT Serif pour les textes), avec empattement, pour faciliter la lecture de nos articles, en particulier sur mobile. Une police de type monospace (IBM Plex Mono), dans laquelle toutes les lettres occupent la même largeur, sera employée pour nos boutons et les liens cliquables, là aussi, dans le but de mieux hiérarchiser l’information sur l’ensemble de notre site.

Et maintenant ?

C’est le lot de toute refonte, a fortiori avec les moyens limités de Mediacités, il reste forcément quelques incongruités et bugs mineurs sur notre site. Vous pouvez nous les signaler facilement via ce formulaire. Soyez assuré que nous travaillons d’arrache-pied à les corriger dans les jours qui viennent. Et puis il y a les chantiers à plus long terme pour lesquels vous devrez encore patienter quelques mois : notre espace dédié à la présentation détaillée de Mediacités (nos finances, notre équipe, nos réponses à vos questions les plus courantes), notre nouvelle application mobile et d’autres nouveautés qu’on prépare pour 2023…

Seulement, pour être toujours là en 2023, nous avons besoin de vous. Puisque vous êtes allé au bout de cet article sur le nouveau Mediacités, allez donc découvrir comment nous avons décliné cette nouvelle identité visuelle sur notre page d’abonnement. Notre campagne #JeSauveMediacités n’attend que vous !

Je sauve Mediacités

Aux manettes

Ce nouveau site a été chapeauté par Hadrien Mercier, responsable technique de Mediacités. Il a été accompagné dans le développement web par Geoffrey Brossard, de l’agence Nangka, et Ibrahim Fofana, développeur web en alternance chez Mediacités. Les maquettes et la nouvelle identité visuelle du site ont été conçues par Maxime Féron, de l’agence Apax.

Aucun commentaire pour l'instant

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.