«On est au bord du précipice », clame Gervais Martel, président du RC Lens, dans une interview au journal L'Equipe, le 2 mars 2015. Les finances du club sont dans le rouge. Et cela fait longtemps que ça dure : lors de la saison 2012-2013, Lens avait enregistré une perte d'exploitation de 16 millions d'euros, épongée par le Crédit Agricole Nord de France. Lors de l'exercice suivant, le déficit dépassait les 20 millions, compensé par l'argent du propriétaire Hafiz Mammadov. Mais l'homme d'affaires azerbaïdjanais, lui aussi, va mal : il a perdu une grande partie de sa fortune. Le club doit trouver « 10 à 15 millions », selon son président. Le 23 avril, l’entraîneur lensois Antoine Kombouaré tire à son tour la sonnette d'alarme : « L’avenir même du RC Lens aujourd’hui n’est pas assuré », s'inquiète-t-il, dans un entretien aux Nouvelles Calédoniennes. Les documents Football Leaks, transmis à France 3 Nord-Pas-de-Calais et Mediacités par le consortium European Investigative Collaborations (EIC) et Mediapart, mettent en lumière le tour de passe-passe qui a permis à Lens de sortir en urgence de l'impasse financière.

Arsenal à la rescousse de Lens

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.