Combien sont-ils exactement ? « Plus de 1500 », prétend le Front National. « Moins de 500 », affirme le collectif Roms de Denain. « Un petit millier », avance la mairie. En octobre 2016, l'URSSAF a dénombré 750 auto-entrepreneurs d'origine roumaine déclarés à Denain. Au-delà du flou des chiffres, personne ne nie l'étonnante surreprésentation d'une communauté d'ordinaire visible dans les métropoles. Il suffit de se promener dans le centre-ville de Denain pour croiser, au hasard des rues, plusieurs représentants de la communauté. Comment expliquer leur attrait pour une cité sinistrée . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h,
ou
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.