Octobre 2015, un article du Canard Enchaîné suscite des remous à Lille. L'hebdomadaire révèle que Didier Fusillier, qui vient d'être nommé à la tête de l'établissement public de La Villette, continuera à percevoir 3 912 euros par mois de Lille 3000, l'association culturelle dont il était, jusque-là, directeur général. Il sera rémunéré comme « conseiller artistique », en plus des 162 000 euros de salaire brut annuel versés par La Villette.

Ce que le Canard Enchaîné ne dit pas, c'est combien Didier Fusillier gagnait quand . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.