Depuis plusieurs semaines, les Sénégalais assistent à un combat de lutte, leur sport national, d'un genre particulier. Le groupe nordiste Auchan, qui a ouvert une vingtaine de magasins dans le pays depuis son arrivée en 2014, est confronté à la classe commerçante. Le 1er octobre, les marchands du marché Castor, à Dakar, ont baissé leur rideau en début d'après-midi, en signe de protestation contre la stratégie d'expansion de l'entreprise française de grande distribution. Quinze jours plus tard, la manifestation du collectif « Auchan dégage » a réuni plus de 10 000 personnes à Dakar, selon l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS JAPPO), à l'origine du mouvement.

L'effet fut immédiat. Au lendemain de cette mobilisation, le Président Macky Sall a décidé de suspendre toute nouvelle implantation de grandes surfaces sur le territoire tant qu’un décret régissant la distribution ne sera pas adopté. Une avancée pour les commerçants sénégalais et un coup d’arrêt pour Auchan…

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 77% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.