C’est un joli petit lotissement construit à l’entrée du quartier Beaulieu à Wattrelos, sur l’emplacement de la friche Griltex. En tout, 35 maisons individuelles et un petit immeuble de 19 appartements édifiés depuis 2013. Pas facile d’imaginer que ces logements proprets sont sortis d’une terre souillée par des décennies d’exploitation industrielle. Depuis les années 1950, en effet, le site a successivement appartenu à une usine textile, puis au fabricant de tapis de sol Sarneige et enfin à Griltex, un spécialiste de la transformation de plastique. Des activités qui ont laissé des souvenirs toxiques dans le sol sous la forme de métaux lourds (comme le baryum), de solvants ou encore d’hydrocarbures aromatiques polycyclique (HAP)... Ces derniers sont potentiellement responsables de cancers, telle la leucémie.

Des terrains pollués comme celui-ci, devenus constructibles, le territoire de la métropole lilloise en est truffé. En explorant la base de données publique Basol qui les recense, Mediacités en a comptabilisé 163, signalés comme « pollué », « avec restriction d’usage » ou « sous surveillance ». Les 90 communes de la Métropole Européenne de Lille (MEL) abritent toutes ce genre de parcelles. Des cuves de fioul, d’huiles ou d’hydrocarbures enterrées aux solvants de décapage, on y trouve de tout. « De toutes les manières, l’ensemble des sols de la région est pollué », commente, laconique, Jean-Rémi Mossman, directeur régional du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), l’établissement public de référence sur les risques liés aux sols et sous-sols. Seule réponse à ce fatalisme apparent : une transparence maximale à laquelle Mediacités contribue en publiant la carte des terrains souillés par une pollution industrielle.

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.