Malgré les efforts, le mal-logement demeure critique dans les Hauts-de-France

Véritable baromètre de la situation du mal-logement en France, le 27e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre pointe des avancées certaines en 2021 mais nettement insuffisantes au regard de l’enjeu. État des lieux.

2022-03-AbbePierre.Mal Logement 2
La France compterait environ 4 millions de personnes mal-logées. Photo : Sébastien Godefroy/FAP.

Ce qu’il faut en retenir
Le chiffre semble immuable : il y a environ 4 millions de personnes mal-logées en France. S’il est difficile d’en connaître le nombre précis pour les Hauts-de-France, tout laisse à penser que la région est plus exposée : 18 % de la population se situe sous le seuil de pauvreté (15,1 % en moyenne nationale) et 8 % des habitants son allocataires du RSA (5,8 % en moyenne nationale). Le taux de chômage y est supérieur, plus encore pour le chômage de longue durée (50,8 % des demandeurs d’emploi des Hauts-de-France sont en recherche depuis plus d’un an).           

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Jacques Trentesaux