Ce qu’il faut en retenir
Le chiffre semble immuable : il y a environ 4 millions de personnes mal-logées en France. S’il est difficile d’en connaître le nombre précis pour les Hauts-de-France, tout laisse à penser que la région est plus exposée : 18 % de la population se situe sous le seuil de pauvreté (15,1 % en moyenne nationale) et 8 % des habitants son allocataires du RSA (5,8 % en moyenne nationale). Le taux de chômage y est supérieur, plus encore pour le chômage de longue durée (50,8 % des demandeurs d’emploi des Hauts-de-France sont en recherche depuis plus d’un an).           

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Jacques Trentesaux
Je suis tout à la fois le directeur de la rédaction et le président de Mediacités, que j’ai co-fondé avec plusieurs anciens collègues du groupe L’Express fin 2016. Nordiste d’origine, j’habite Paris mais j’ai à cœur de revenir dans ma région natale pour y enquêter autant que mes autres fonctions m’en laissent le temps. Avant Mediacités, je suis passé par La Croix, Liaisons sociales, Les Echos et L’Express, où j’ai notamment occupé le poste de rédacteur en chef de la rubrique Régions. Je n’aime rien tant que « sortir du périphérique parisien » pour aller sur le terrain afin de comprendre les réalités du pays.
Voir ma déclaration d’intérêts