Nous avons déjà annoncé l'existence d'une société domiciliée dans un paradis fiscal détenue à 100% par le candidat macroniste aux législatives à Villeurbanne Bruno Bonnell. Baptisée BB26, celle-ci a été mise en lumière par un arrêt de la cour d’appel de Lyon, daté du 14 février 2011. Mais ce n'est pas tout : Bruno Bonnell est aussi impliqué dans une deuxième société domiciliée dans l'état américain du Delaware ! En 2014, l'homme d'affaires lyonnais se penche sur le sort d’Induct, « une start-up spécialisée dans la géolocalisation de véhicule », comme la présente Le Monde. Il rachète une partie de l'entreprise, garde certains de ses ingénieurs et lance la société Navya qu’il confie à Christophe Sapet, un de ses vieux compagnons de route, avant de prendre la tête du conseil de surveillance de la société comme annoncé il y a quelques mois. L’entreprise développe une navette autonome, sans chauffeur, baptisée Arma bien connue des Lyonnais qui habitent le quartier de la Confluence où un prototype a été mis en service.