Côté face, une région montagneuse et volcanique, dominée par des prairies et un élevage extensif. Une région, de fait, peu consommatrice de pesticides. Et dans l’ensemble, c’est le cas. Comme le démontrent les chiffres de la Banque nationale des ventes distributeurs (BNV-d) que Mediacités rend public, la région Auvergne-Rhône-Alpes affiche des résultats meilleurs que la majorité des territoires de l’Hexagone. De 2009 à 2016, les ventes totales de pesticides y ont été plus de deux fois inférieures à la moyenne des départements français. Il s'est ainsi vendu moins de pesticides dans le Cantal, l’Ardèche, la Loire et la Haute-Loire, la Savoie et la Haute-Savoie assemblés que dans la moyenne des départements de l’Hexagone (5353 tonnes).

var divElement = document.getElementById('viz1510156205202'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; if ( divElement.offsetWidth > 800 ) { vizElement.style.minWidth='420px . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !