Côté face, une région montagneuse et volcanique, dominée par des prairies et un élevage extensif. Une région, de fait, peu consommatrice de pesticides. Et dans l’ensemble, c’est le cas. Comme le démontrent les chiffres de la Banque nationale des ventes distributeurs (BNV-d) que Mediacités rend public, la région Auvergne-Rhône-Alpes affiche des résultats meilleurs que la majorité des territoires de l’Hexagone. De 2009 à 2016, les ventes totales de pesticides y ont été plus de deux fois inférieures à la moyenne des départements français. Il s'est ainsi vendu moins de pesticides dans le Cantal, l’Ardèche, la Loire et la Haute-Loire, la Savoie et la Haute-Savoie assemblés que dans la moyenne des départements de l’Hexagone (5353 tonnes).

var divElement = document.getElementById('viz1510156205202'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; if ( divElement.offsetWidth > 800 ) { vizElement.style.minWidth='420px . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.