Pollution : quel air respirent nos enfants ?  
Attention, carte anxiogène ! Enfin, tout dépend de l’endroit où sont scolarisés vos enfants (et si vous avez des mômes). Sur la base des données d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, Greenpeace a mis en ligne une carte interactive intitulée « Votre enfant respire-t-il un air trop pollué ? » [nous la reproduisons ci-dessous avec l'accord de Greenpeace]. 462 écoles et crèches de Lyon et des communes alentours sont recensées et la quantité de dioxyde d'azote qui rentre dans les narines des bambins est renseignée - du jaune au rouge cramoisi.

Sans surprise, les "warnings" clignotent pour les établissements proches de l’échangeur de Perrache, comme les écoles maternelle et primaire de la rue de Condé ou l’école privée Chevreul-Sainte-Croix. L’air y est jugé « inacceptable et illégal ! ». D’une manière générale, plus on s’éloigne du cœur de la métropole, moins les enfants respirent de pollution, exception faite

Il vous reste 77% de cet article à découvrir !
Abonnez-vous sans engagement de durée
pour lire la suite et 800 autres enquêtes exclusives.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner à Mediacités ?

  • 100% indépendant, seuls nos lecteurs nous font vivre.
  • Aucune pub, jamais !
  • Des enquêtes et révélations exclusives.
  • Soutenez un contre-pouvoir dans votre ville
  • Comprendre les enjeux nationaux par le local.
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !