Certes, il ne pourra pas rivaliser avec la précocité d’un Alexandre Vincendet, le patron de la fédération des Républicains, élu maire à 31 ans en 2014, après un parachutage réussi à Rillieux-la-Pape. Mais, à 39 ans, la conquête du fief socialiste de Bron permettrait à Jérémie Bréaud de disposer de son rond serviette à la table des édiles de droite ayant mis à mal l’hégémonie de la gauche dans les banlieues lyonnaises.

Les communes du Sud et de l’Est de la Métropole ont

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois