Lorsque nous la retrouvons comme convenu pour l’interview en visio, le jour n’est finalement pas idéal pour Me Marianne Rostan : elle a une rage de dents. Elle assurera malgré tout l’heure d’entretien avec sa verve habituelle. Comme toujours pour un sujet qui lui tient à cœur. Il y a un an, l’avocate parisienne de 32 ans s’est retrouvée catapultée dans l’affaire judiciaire et médiatique de l’été : la disparition et la mort de Steve Maia Caniço, quai Wilson à Nantes, la nuit de la fête de la musique, après une intervention très controversée des forces de police
Les dates clés de l'affaire Steve
21 juin 2019 : La nuit de la fête de la musique, les forces de l’ordre interviennent quai Wilson à Nantes. Vers 4h30 du matin, après avoir demandé aux organisateurs d’éteindre la musique, les agents dispersent la foule avec des jets de gaz lacrymogènes et des grenades. Environ 15 personnes tombent dans la Loire, dont Steve Maia Caniço.

24 juin 2019 : Alors que Steve Maia Caniço est porté disparu et que de nombreux témoignages dénoncent la violence de l’intervention de la police, le préfet de Loire-Atlantique défend ses agents. Interviewé sur France Bleu, Claude d’Harcourt déclare : « Les forces de l'ordre interviennent toujours de manière proportionnée. Mais face à des individus avinés, qui ont probablement pris de la drogue, il est difficile d'intervenir de façon rationnelle. Et les individus eux-mêmes étaient immaîtrisables ». Le même jour, le ministère de l’Intérieur saisit l’IGPN pour qu’elle enquête sur le déroulement des événements.

27 juin 2019 : Le Procureur de la République de Nantes ouvre une information judiciaire en recherche des causes de la disparition de Steve Maia Caniço.

3 juillet 2019 : Après un appel à témoin lancé par les associations Média’Son et Freeform, une plainte collective est déposée pour mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l’ordre public. Les 89 . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !