Bidule_carre_512pxQu’est-ce que c’est que ces pubs ?

Dans la métropole lilloise, chaque année en période de rentrée, les mêmes causes entraînent les mêmes effets : devant tous les guichets Ilévia se créent d’interminables files d’attente d’usagers en quête d'un forfait. Un rituel qui leur laisse tout le temps pour découvrir les dernières merveilles publicitaires de la société d’exploitation du réseau de transports en commun de la MEL.

On comprend bien l’idée développée par les communicants : détourner, au moment de la rentrée scolaire, le célèbre « tu préfères » des cours d’enfants (« tu préfères avoir des jambes en mousse ou des dents en bois ? »). Façon Ilévia, ça donne ça : « Tu préfères arriver trempé devant tes potes, ou être au chaud dans le bus, le tram ou le métro ? » « Tu préfères être coincé dans les bouchons avec ton enfant, ou lui prendre un abonnement ? »

Bidule_carre_512pxLes réactions des usagers

https://twitter.com/myricau/status/1432275873034641408?s=20

« Quelle erreur de communication et de cible ! Ce sont les automobilistes qu'il est nécessaire de convaincre d'utiliser d'autres solutions de transport, et non "les jeunes" que vous semblez vouloir cibler avec ce type de vocabulaire "potes", et qui se déplacent déjà avec un mode de transport alternatif et que l'on devrait au contraire encourager à continuer ! », déplore une habitante de la MEL sur les réseaux sociaux.

« On est aussi trempé dans le tram et le métro tellement il y a de monde et vu qu’il n’y a pas de clim », raille un usager sur Facebook en réaction à l’affiche « tu préfères arriver trempé devant tes potes, ou être au chaud dans le bus, le tram ou le métro ? » Si, vous aussi, vous rêvez de voyager un peu moins serré, il vous faudra d’ailleurs prendre votre mal en patience… La (mauvaise) nouvelle est tombée fin juillet : la livraison des nouvelles rames de la ligne 1 du métro lillois a été encore une fois repoussée, comme nous vous l’expliquions dans notre récap’ de ce qui s’est passé à Lille cet été.

https://twitter.com/UsagersTranspol/status/1432303427359498243?s=20 

Bidule_carre_512pxUne maladresse vite rattrapée

Peur du bad buzz, ou prise de conscience tardive ? Force est de constater que la campagne d’affichage décriée s’est vite fondue dans la masse des différentes campagnes de publicité déployées sur le réseau. Et que de nouvelles sont apparues dans les couloirs du métro : cette fois, elles visent à encourager le téléchargement de l'application Ilévia pour se déplacer…en vélo !