Les 100 policiers municipaux supplémentaires couteront 3 millions d’euros aux Toulousains

L'émission Complément d'enquête consacrée aux polices municipales a fait étape à Toulouse. Diffusé ce 2 décembre sur France 2, le reportage dévoile le coût de la montée en puissance des policiers municipaux toulousains.

police municipale toulouse complement enquête
L’émission Complément d’enquête, sur France 3, se penche sur l’essor des polices municipales, dont celle de Toulouse. / Crédit photo France Télévision.

France 2 consacre un numéro de son émission Complément d'enquête à l'essor des polices municipales. Diffusée ce 2 décembre à 23 h, l'enquête de nos confrères se penche sur la police municipale de Toulouse où le premier contrat de sécurité intégrée (CSI) a été signé le 9 octobre 2020 entre la commune et l’État. Celui-ci stipule que 100 policiers nationaux seront affectés à la Ville Rose d'ici à 2025, à la condition que la mairie embauche 100 policiers municipaux et installe 100 caméras supplémentaires.

Coût de l'opération à terme, selon Complément d'enquête : 3 millions d'euros de salaires par an pour la mairie. Un montant qui ne prend pas en compte les dépenses d'équipements (200 000 euros en 2020, par exemple). En 2025, les salaires des 465 policiers municipaux devraient donc représenter une dépense de 18,8 millions d'euros par an (15,8 millions d'euros l'an dernier).

« C’est un effort budgétaire, je ne vais pas dire le contraire. Mais ce n’est pas le plus gros des efforts budgétaires que nous faisons. On est peut-être à 1 % du budget municipal », commente Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, interrogé dans l'émission. Dans l'opposition, l'écologiste Antoine Maurice dénonce quant à lui le chantage des CSI. « Pour obtenir des policiers nationaux légitimes d'une ville qui augmente sa population chaque année, on est dans l’obligation de payer. C’est un chantage réel de l’État qui se défausse de ses responsabilités . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Gael Cérez